Actualités

Retrouvez l'ensemble de l'actualité de Solidâges21®

MONALISA

Dans un avis intitulé « Combattre l’isolement social pour plus de cohésion et de fraternité » paru le 28 juin, le Conseil Economique, Social et Environnemental (Le CESE) recommande de « se donner les moyens d’une action nationale cohérente et visible » et « de faire de la lutte contre l’isolement social un objectif transversal des politiques publiques ».

Pour rendre cet avis, le CESE s’est inspiré de la démarche de coopération initiée depuis 2014 par les acteurs au sein de MONALISA.

Comme par exemple : 

  • Articulation de l’action des citoyens avec celles des institutionnels et des professionnels
  • Faire de la lutte contre l’isolement social une grande mobilisation nationale

 

Les acteurs de MONALISA se reconnaissent dans cet avis du CESE et appellent tous ceux qui le souhaitent à rejoindre la Mobilisation contre l’isolement social des personnes âgées.

Déployée sur plus de la moitié du territoire, la démarche MONALISA permet de faire reculer la pauvreté relationnelle grâce au rapprochement entre politique publique et pouvoir d’initiative des citoyens. Ainsi, MONALISA participe à « l’articulation de l’engagement des citoyens avec l’action des acteurs institutionnels et professionnels » comme le préconise le CESE dans son avis du 28 juin.

  • 37 coopérations départementales ou locales regroupent des acteurs qui décident, de leur propre initiative, d’unir leurs forces et de faire converger leurs actions dans la lutte contre l’isolement social des âgés.
  • 207 équipes citoyennes recréent du lien avec les âgés dans leur proximité : bénévoles d’un réseau national, associations locales ou groupes d’habitants… tous définissent librement leur projet pour « faire du MONALISA ».

A télécharger

En savoir plus :

Sur le site de Solidâges21 : http://www.solidages21.org/article/decouvrir-solidages21/solidages21-zoom-sur-monalisa/

Aller plus loin :

https://www.monalisa-asso.fr/

SALON DES SENIORS A PARIS

Vous vous interrogez peut être à l’approche ou suite à l’arrêt de votre activité professionnelle… savez-vous que le bénévolat peut être une réponse pour un nouveau projet de vie ou à une reconversion professionnelle ?

A travers le bénévolat, vous pouvez offrir vos compétences professionnelles, transmettre votre passion, créer de nouveaux liens, développer de nouvelles aptitudes… et bien plus encore !

Pour en savoir plus, venez rencontrer notre équipe. Elle sera à votre écoute et elle vous présentera différentes typologies de mission, les actions menées à travers nos programmes sociétaux et solidaires et le Passeport Bénévole®, le livret personnel de reconnaissance de votre expérience bénévole (votre outil pour une reconversion ou pour une démarche VAE).

Rendez-vous au Village « associations » sur le stand ASS12 du jeudi 18 au dimanche 21 mai 2017 de 10h à 18h au Parc des Expositions (Porte de Versailles - Paris). Pavillons 5.2 et 5.3

Plus d’info sur : www.salondesseniors.com

Etude - Le bénévolat en Ehpad

Alors qu’aujourd’hui la population française devient de plus en plus âgée et dépendante, compte tenu de l’augmentation de l’espérance de vie, les subventions accordées aux Ehpad diminuent. Ce qui pose problème.

Les bénévoles viennent donc par la gratuité de leurs actions aider l’animateur lors d’activités collectives mais réalisent aussi des actions individuelles telles que des activités spirituelles, des visites individuelles, etc. Il a été souhaité de mener ce travail afin de percevoir les divers profils et rôles des bénévoles actuels et à venir. Au cours de cette étude, il a été découvert que les bénévoles actuels sont plutôt des femmes âgées ayant déjà eu de l’expérience avec des personnes âgées et plusieurs engagements bénévoles. Les motivations des bénévoles diffèrent mais elles restent majoritairement internes et altruistes. De plus, la majorité d’entre eux n’ont pas de formation. Dans l’avenir ce public pourrait se diversifier. Par ailleurs, dans un futur plus ou moins proche, les bénévoles pourraient avoir plus de fonctions, même si celles-ci ne devront jamais être médicales. Il peut être donné ici quelques exemples tels que, organiser des rencontres de bénévoles, assister aux réunions où sont prises les décisions importantes pour la vie de l’Ehpad, réaliser un recueil de mémoire…

Lors de cette étude, il a aussi été pris en compte le point de vue des Ehpad et de résidents sur le bénévolat, qui s’avèrent majoritairement bons. Il y a des points positifs et négatifs relatifs à ce bénévolat bien que le positif l’emporte sur le négatif…

Télécharger l'étude réalisée par Gatanaëlle Debacq, étudiante en licence Qua2Vie (promo 2015-2016)

Sortie Théâtre : « Après Charlie, nos racines, nos diversités »

Pendant un an et demi, la Compagnie Avril Enchanté sillonne les 10e et 15e arrondissements de Paris et rencontre les associations de quartiers engagées dans des démarches solidaires, mais aussi les EHPAD, les collèges et les lycées pour récolter les paroles des habitants et connaître leurs histoires, leurs cultures et leur vécu.
Après Charlie est l’aboutissement d’un projet intergénérationnel et interculturel intitulé «Paroles d’Avril » qui réunit des personnes de toutes cultures et de tous âges autour d’un projet commun : la création d’une pièce de théâtre-danse à partir de récoltes de paroles et d’improvisations, sur le thème «Nos racines, nos diversités ».

De ces paroles. celle de Babak, 20 ans, réfugié politique qui a fui l’Iran et qui est arrivé à Paris en 2012, ou de Mama Adèle, artiste, danseuse, chorégraphe, connue et reconnue dans son quartier, le 10e arrondissement : «Je suis venue avec le Ballet National du Sénégal, on a tourné dans toute l’Europe et j’ai décidé de rester à Paris ».

Le but est de briser les frontières entre les générations, les cultures, la langue et les disciplines artistiques, de découvrir les impressions et l’imaginaire de chacun et de les faire partager.

RDV dimanche 5 juillet à 20h au théâtre du Gymnase (entrée libre)

La place des jeunes dans la gouvernance associative

L’incroyable parlement intergénérationnel et inter associatif* a ouvert plusieurs pistes sur les jeunes en particulier. Quatre d’entre elles ont été retenues. Bien sûr elles ne visent pas à modéliser des réponses prêtes à l’emploi, l’enjeu est en effet de donner à chaque association matière à réfléchir, à prendre du recul, à porter un regard décalé… et au bout du compte à bouger les lignes pour renforcer la place des jeunes dans la gouvernance associative.
Ce document exprime une parole ouverte des participants de l’incroyable parlement inter associatif et intergénérationnel, il n’est ni une parole politique de chaque association, ni une parole définitive sur le sujet… sa vocation est d’enrichir, d’éclairer, de stimuler le débat.

*Depuis 18 mois, près de 100 jeunes et moins jeunes de quatre associations (Association des paralysés de France, Croix-Rouge française, Familles rurales, Secours populaire français) réfléchissent, débattent, imaginent des pistes pour renforcer la place des jeunes dans la gouvernance associative.

Lire le document

Synthèse d’un mémoire « Retraite et activité », ou comment ré-impliquer le 3e âge dans la société

La retraite ne laisse personne indifférent… Pierre-Etienne Girardot et Yann Song, deux étudiants du Corps des Mines, examinent la retraite telle qu’elle existe aujourd’hui.
Ces deux étudiants portent un autre regard sur ces retraités, notamment sur leurs activités, vraie source de richesse et dont les réelles possibilités de développement sont ignorées.
Leur note de synthèse fait le point sur la place des retraités dans la société et se termine par des propositions portant sur trois sujets majeurs : la transition emploi-retraite, le développement de l’activité associative et la représentativité.

Lire la note de synthèse Retraite et activité, cliquez-ici

Un ouvrage particulièrement jubilatoire !

C’est à l’occasion d’une soirée thématique, le 29 avril, portant sur les réalités et les perspectives des liens entre les générations, accueillis par Harmonie Mutuelle, où France Bénévolat animait une conférence sur « La solidarité entre les générations », que Lemieux Editeur a présenté l’ouvrage  « J’habite au troisième âge » (Mathurin).

« J’arrive en région parisienne sans argent ni logement, muni d’une simple carte d’étudiant. On me parle de la création récente d’associations permettant à des étudiants de loger chez une personne âgée. Le principe est simple : un peu de son temps contre une chambre chez l’habitant ».
De cette proposition toute simple, l’auteur, étudiant en arts plastiques, tire un récit illustré, à la fois drôle, tendre et subtil : ses deux  années de colocation chez Germaine, 96 ans. « J’ai voulu apporter un témoignage sur la vie au quotidien avec une personne âgée, pour le meilleur et pour le pire… ».
L’auteur : Diplômé des arts décoratifs de Strasbourg en 2008, Mathurin travaille actuellement à Paris comme illustrateur et directeur artistique en agence de communication.
Contact presse Antoine Bertrand 06 24 30 29 07 antoinebertrand1@gmail.com
J’habite au troisième âge (Mathurin)
80 pages – 18 €
Lemieux Editeur  11 rue St Joseph 75002 Paris

AIRE 21 ® : un programme en plein essor

Un an et demi seulement après son lancement par France Bénévolat, le programme AIRE 21 ® (Actions Intergénérationnelles pour la Réussite Educative au 21ème siècle) est largement mis en œuvre : identifier, sur des territoires donnés, les projets et les différents acteurs impliqués, les faire TRAVAILLER ENSEMBLE, tel est le rôle et l’ambition de France Bénévolat dans ce dispositif.

Ce programme vise quatre objectifs : redonner confiance à des jeunes en les impliquant dans des projets concrets d’utilité sociale dont ils sont au maximum initiateurs ; mettre en œuvre ces projets dans et avec des associations locales; identifier et valoriser les compétences ainsi développées par ces jeunes via le Passeport Bénévole® ; valoriser au maximum ces jeunes, soit dans leur établissement scolaire, soit auprès des entreprises locales.

Conçu par et pour des jeunes, AIRE 21® se traduit déjà par 50 projets concrets répartis sur 30 territoires.

Pour découvrir quelques exemples, cliquer ici.

Plus d'infos sur Aire21, cliquer ici.

Un film de « paroles et de témoignages »

 Extrait du film de témoignages : « On est tous le vieux de quelqu’un » réalisé grâce au soutien de la Fondation SNCF. Ce film est outil d’animation pour organiser des débats et réflexions autour des représentations liées à l’âge et pouvoir aborder les questions de solidarité intergénérationnelle dans notre société.

 

 C’est au sein du programme Solidages21® que France Bénévolat et Moderniser Sans Exclure, avec le soutien de la Fondation SNCF, ont réalisé ce support de réflexion en travaillant avec un groupe de jeunes et un groupe de séniors. Ce film d’une durée de 21min, est un montage tiré d’échanges entre personnes de différentes générations ayant pour point commun d’être bénévole. « On est tous le vieux de quelqu’un » invite au débat et à s’interroger sur nos propres représentations liées à l’âge. Il permet d’aborder les questions de solidarité intergénérationnelle dans notre société. Association, collectivité territoriale,… n’hésitez pas à organiser des débats, des groupes de travail sur ce sujet.

Pour vous procurer ce film, cliquez ici.

Nouveau magazine : L’animation sociale avec les personnes âgées

Le premier numéro du magazine « L’animation sociale avec les personnes âgées » parait en septembre 2013 : plus de 80 pages entièrement consacrées à l’animation et à l’accompagnement en gérontologie.
Des reportages centrés sur des actions de terrain, des dossiers autour de la pratique professionnelle et de la pratique professionnelle et de la connaissance du public, des portraits d animateurs et de personnalités du secteur…
Le programme Solidages21® salue les nombreuses expériences innovantes présentées.
Plus d’info :  www.animation-sociale.fr